Le mot de la maire

Enfin, la période des vacances d’été s’ouvre à nous tous. Après une année bien difficile liée à l’ensemble des contraintes générées par la présence de la Covid-19, ces congés d’été s’annoncent sous les meilleurs auspices avec depuis la mi-juin un allégement des contraintes sanitaires. Gageons que les nouveaux variants ne viennent pas contrecarrer ce vent de liberté que nous attendions tous avec impatience. La vie reprend ses droits et j’en suis la première satisfaite.

La saison festive d’été, comme vous pourrez le constater à l’intérieur des pages de l’ Echo de juillet ou sur le site ” actualités” pages, retrouve toute la place qui était la sienne jusqu’alors, et c’est ainsi que vous sont proposés les traditionnelles animations, fêtes et rencontres amicales pour votre plus grand plaisir.

J’ai le regret de vous annoncer la démission au 2 juin 2021 de Gérôme Blanc pour raisons personnelles. Je le remercie pour tout le travail effectué lors de cette première année de mandat principalement au Serre, ainsi que son implication dans ses fonctions, notamment au niveau des cours d’eau.  Lors du dernier conseil municipal du 23 juin, ses missions en tant que conseiller municipal ont été attribuées à René Vial  en suppléant au SYMBHI, à Frédéric Melmoux en suppléant pour  GEMAPI, à Alain Bailly pour la commission communale Agriculture /forêt/ Alpages et à Hervé Robin pour la commission intercommunale Agriculture/Alimentation.

Notre conseil municipal élu depuis un an a dû s’adapter à des situations de crises sanitaires inédites et attendre la réception des autorisations notifiées par les structures nous subventionnant avant d’entamer les travaux.  Malgré tout, les projets prennent forme. Notre gros travail sur le chantier «eau potable et assainissement » se précise avec la recherche de fuites sur les canalisations d’eau potable menées par l’entreprise Trieaux qui a donné lieu immédiatement à des travaux de réparation à Château Bas par Trièves–travaux. Tous les hameaux seront ainsi passés au crible. Suivra la révision des schémas directeurs « eau et assainissement » par Reso-conseil qui va permettre d’engager un programme de rénovation important, de même que la protection des captages (dossier qui a débuté il y a plus de 10 ans !). L’accessibilité de la mairie, l’installation d’une rampe PMR à l’arrière, la modification des sanitaires, etc … vont pouvoir débuter. Un appel d’offre sera lancé par le cabinet d’architectes « Batisafe » qui nous épaule dans ce dossier. Les vitraux  cassés et dégradés de l’église St Pierre ont été enlevés et sont en restauration à l’atelier Ombre Jaille de Bourgoin qui les posera dans l’été, ainsi que des grilles extérieures protectrices.

Deux enfants de Tréminis iront à l’école maternelle de Mens à la prochaine rentrée. Le conseil municipal a décidé de remettre en place un accompagnement scolaire pour le car. Pascale Serra-Muntaner sera recrutée pour ce poste. 

Un travail avec le SYMBHI concernant les travaux sur les digues de l’Ebron et du Rapidet ainsi que sur l’engravement des cours d’eau a commencé. Cette compétence GEMAPI a été donnée en 2018 à la Communauté de Communes, mais ces 2 sites  définis comme les plus alarmants du Trièves ont été sélectionnés pour un démarrage précoce. Les études  et expériences sur ces sites compliqués seront utiles pour les autres cours d’eau  des villages triévois. 

Bel été à tous !   Anne-Marie Fitoussi