La Communauté de Communes du Trièves

Le territoire de la communauté de Communes du Trièves

clic-icilogocct Situé à 20 km au Sud de l’agglomération grenobloise, le Trièves est un plateau de moyenne montagne au pied des massifs du Vercors et du Dévoluy, à l’extrémité Sud-ouest du département de l’Isère. C’est une région rurale au relief fortement entaillé par les cours d’eau et limité par des barrières physiques -falaises du Vercors à l’ouest, massif du Dévoluy au Sud Est vallée du Drac à l’Est – qui font du Trièves un amphithéâtre naturel caractéristique.

Portrait complet Population principale 2011 : 9426 habitants – Superficie 632 km² – densité : 15h/km² – 28 communes de moyenne montagne dont 11 situées dans le Parc Régional Naturel du Vercors. La communauté de communes du Trièves a été créée le 1er janvier 2012, suite à la fusion des trois communautés de communes des cantons de Clelles, Mens et Monestier de Clermont. Cette fusion a entraîné la disparition du syndicat d’aménagement du Trièves (SAT) et des deux syndicats des Ecoles de Mens et Monestier de Clermont.

Les missions L’action de la communauté de communes du Trièves qui regroupe 28 communes, consiste à favoriser un développement équilibré du territoire, à améliorer la qualité de vie des habitants, dans les domaines de l’économie et l’emploi, de l’enfance, jeunesse et famille, des personnes âgées, de l’habitat et l’aménagement de l’espace, de la vie scolaire, des déchets, de l’eau potable, le soutien à la vie associative, la culture et le patrimoine, le développement durable et les réseaux de sentiers. La communauté de commune s’est également dotée de la compétence tourisme notamment la promotion du territoire en regroupant depuis janvier 2012 l’ensemble des offices de tourisme préexistants.

clic-iciUn site Web spécifique a été développé en direction des touristes qui souhaitent visiter notre belle région.

La commune de Tréminis a gardé plusieurs compétences comme l’école, l’eau potable et récemment l’urbanisme

Petite enfance, jeunesse

Cliquer sur les mots en bleu

Le Centre social de la Communauté de Communes du Trièves

Petite enfance de 0 à 3 ans

La politique en faveur de la petite enfance des Communautés de communes du Trièves est une préoccupation majeure pour les élus du territoire. Dès la fin des années 80, un certain nombre de services ont été mis en place afin d’accompagner la prise en charge de l’accueil du jeune enfant et de sa famille. Aujourd’hui, cette politique se décline par :

 La mise en place d’un schéma de développement et programme d’actions en faveur de la petite enfance avec la Caisse des Allocations Familiales
 Des actions de formation du personnel et des bénévoles 
 La création et la gestion des Relais Assistantes Maternelles
 Le soutien aux Établissements d’accueil des jeunes enfants

De 3 à 11 ans et de + de 11 ans : L’accueil de loisirs

Il a pour objectif de permettre l’accès aux vacances et aux loisirs à tous les enfants et les jeunes du territoire en favorisant la rencontre, la citoyenneté et la découverte. 2 équipes et 2 structures maillent le territoire :

 la Maison de l’enfance et de la jeunesse à Mens
 le Granjou à Monestier de Clermont

Ordures ménagères et déchets

Cliquer sur les mots en bleu

Que faire de vos déchets ?

Déchets : redevance et chiffres clés

La communauté de communes assure la compétence « déchets » pour les 28 communes du territoire. Ce service public de proximité, indispensable au quotidien, est financé par la Redevance d’Enlèvement des Ordures Ménagères (REOM). Le service déchets c’est : 10 agents, 3 véhicules de collecte, 10 circuits, 2 déchetteries, 1 plateforme de co-compostage à Roissard, 1 plateforme de compostage et de tri à Clelles, 1 compacteur ordures ménagères de Clelles et Mens , 3 bennes pour transfert vers l’incinérateur, 2 broyeurs, 1 Véhicule léger, 1 camion poly-bennes <3.5T avec 2 bennes, 1 tractopelle.

La redevance ordures ménagères est calculée en fonction du besoin de financement. Son montant est voté chaque année. Le montant de la redevance est un forfait de base, identique pour chaque logement, occupé au titre de résidence principale ou de résidence secondaire et quel que soit le nombre d’habitant. Ce montant varie suivant les catégories (commerçant, artisan, etc…) Le principe de la redevance veut que l’occupant au 1er janvier, propriétaire ou locataire, paie pour l’année en cours. Tout producteur de déchets ou susceptible d’en produire doit s’acquitter d’une redevance en fonction de la production de déchets. La redevance finance l’ensemble des actions du service ainsi pour 2013, pour une redevance de 148€ : 92€ sont affectés à la collecte, 36€ pour le fonctionnement des déchetteries, 9€ pour le tri sélectif, 8€ pour les frais de structure et 3€ pour l’information.

Vous pouvez être exonéré de la redevance ordures ménagères sous certaines conditions : Que le logement soit vide de meubles au 1er janvier. Que le logement soit inhabitable, en travaux. Pour bénéficier d’une exonération, vous devez demander un certificat administratif à la mairie du lieu de résidence de votre logement, attestant de l’état de votre habitation au 1er janvier de l’année. Attention : pour être pris en compte, ce certificat doit impérativement nous être remis avant le 30 avril de l’année en cours ! Il n’est valable qu’une seule fois et doit être renouvelé chaque année.